Investissement : et si le marché de l’art était une bonne alternative ?

Le marché de l’art attire sans cesse de nouveaux investisseurs. Les collectionneurs de sculptures et peintures font fréquemment l’acquisition d’œuvres d’art, ne serait-ce que pour diversifier leur portefeuille. Loin d’être une simple histoire de médiatisation, l’investissement artistique peut réellement vous rapporter un profit sur le long terme.

Investir dans le marché de l’art à long terme

Comme pour les obligations et les actions, investir dans l’art est un moyen de valoriser des actifs. Si un artiste s’est lancé dans une carrière prometteuse, il verra la valeur monétaire de ses œuvres s’accroître à grande vitesse. Selon certaines études, les ventes mondiales du marché de l’art ont dépassé la soixantaine de milliards de dollars en 2018. Néanmoins, on ne fait pas de bénéfices en art du jour au lendemain. Les experts estiment que la fenêtre de temps pour le retour sur investissement est de 10 ans, voire plus. Cela signifie que si vous vous lancez sur ce marché, vous devrez raisonner sur le long terme. La plupart des investisseurs dans ce domaine débutent en tant que collectionneurs.

Le marché de l’art suit ses propres règles

Un avantage majeur d’investir dans l’art est que la valeur de l’actif ne dépend pas du marché boursier. Ainsi, même si vos actions ne rapportent pas autant que vous l’aviez prévu, votre investissement artistique peut se porter très bien. Cela constitue un point intéressant pour les investisseurs avertis qui veulent diversifier leur portefeuille sans prendre trop de risques. Idéalement, l’art continuera de prendre de la valeur au fil du temps. Toutefois, chaque œuvre est unique et le marché connaît des hauts et des bas comme tout autre marché. Étant donné l’impossibilité de définir avec précision la réelle valeur d’un objet d’art, des risques subsistent. En effet, l’économie en général et la réputation de l’artiste ont un important impact.

Objet d’art, un actif différent du liquide

Il est important de se rappeler qu’investir dans l’art consiste à acquérir un actif non liquide. Cela signifie qu’il est difficile de convertir instantanément votre propriété en monnaie.

Les actifs liquides, comme les obligations, les actions et les comptes épargne, peuvent produire plus facilement des liquidités. D’un autre côté, dans le marché de l’immobilier ou de l’art, les objets mettent un certain temps à se vendre. Pour tirer profit d’une œuvre d’art, les investisseurs préfèrent avoir recours aux ventes aux enchères. Ces dernières sont initiées par des propriétaires qui avaient pu acheter à un prix très attractif.

Pourquoi ne pas choisir une œuvre d’Art pour faire un cadeau ?
Acheter des parts dans une œuvre d’art : quels sont les avantages ?