La lumière est transparente et semble sortir des peintures des œuvres de Toffoli !

Né à Trieste, le 16 octobre 1907, Luigi Toffoli est un peintre et lithographe Français. Son père est Italien et sa mère Slovène. Il est décédé en février 1999, à Paris. Il utilisait différentes techniques pour ses œuvres, en passant par la lithographie et la peinture à l’huile jusqu’aux tapisseries. Ses toiles s’imposent par leurs couleurs ainsi que la lumière et l’impression de pureté qui s’en dégagent.

Biographie de Louis Toffoli

Louis Toffoli est né à Trieste, mais a dû s’exiler en Italie avec sa famille, quand il avait 8 ans, à cause de la guerre qui s’est déclarée entre l’Autriche et l’Italie. Toffoli entre à l’École navale de Trieste en 1924, mais a dû renoncer à ses études quelque temps après. Il a commencé à travailler en tant que forgeron avant de devenir tailleur, tout en suivant des cours du soir à l’Académie des Beaux-Arts triestine. C’est en 1928 qu’il présente ses deux premières œuvres de style constructiviste, suscitant ainsi l’intérêt et la fascination des « Chemises Noires » qui l’ont ensuite invité à les rejoindre. En 1930, Toffoli s’installe à Paris dans le quartier de la Goutte d’Or, rue Myrha. Une fois que sa carrière s’est étoffée, il s’installa à Alfortville puis à Charenton-le-Pont. Aujourd’hui, l’œuvre de Louis Toffoli est connue dans le monde entier.

Les œuvres de l’artiste

Les œuvres de Toffoli suscitent directement l’attention par la transparence de la lumière qui les traverse. Cette dernière semble directement sortir des toiles, offrant une impression de pureté qui ravit particulièrement les visiteurs. Le peintre serait en quête d’une vérité intérieure inaccoutumée. En effet, les lumières et les couleurs que dégagent ses tableaux font fredonner les motifs de la toile. Toffoli utilisait différents supports pour ses productions. Par conséquent, la lumière transparaissait de manière différente à chaque fois. En tant que lithographe, l’artiste consacrait la majorité de son temps sur le travail de la lumière à la lithographie. Il signait ses peintures seulement par « Toffoli », mais n’utilisait jamais son prénom.

Expositions dans les galeries et prix

C’est en 1952 que Louis Toffoli participe à sa première exposition personnelle au sein de la galerie RG de Paris. À partir de là, les expositions et les voyages aux quatre coins du monde se sont multipliés. Le peintre a appris la technique de la lithographie en 1954, dans les ateliers de Fernand Mourlot. Il poursuit, deux ans plus tard, ses éditions dans ceux de Jean-Claude Perrin. De retour de ses voyages à vélo, en Espagne et en Yougoslavie en 1956, il expose de nouveau au Salon des Peintres Témoins de leur Temps. En 1960, il part au Brésil pour exposer au Copacabana Palace. À l’occasion du tricentenaire du rattachement des Antilles à la France en 1935, il a gagné le premier prix au concours organisé par le ministère des Colonies. En 1987, il est décoré Chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur par Jacques Chirac et en 1996, Chevalier de l’ordre du Mérite de la République italienne.

Ben, l’artiste qui a toujours le dernier mot !
Pourquoi Yves Brayer et la provence sont si parfaitement liés ?