Pourquoi Yves Brayer et la provence sont si parfaitement liés ?

Yves Brayer est né à Versailles, le 18 novembre 1907. Il est décédé dans la capitale française, le 29 mai 1990. Brayer est un décorateur, illustrateur, graveur et peintre Français. Passionné de l’art figuratif, il est l’un des maîtres de l’École de Paris. L’artiste a utilisé de nombreuses techniques et est l’auteur de nombreuses œuvres peignant des paysages, des natures mortes et des figures diverses dont ceux de la Provence.

Les débuts de l’artiste

C’est à Bourges que se déroule la plus grande partie de l’enfance de l’artiste. Son père, cavalier et officier polytechnicien, lui a transmis l’amour pour cheval. C’est lors d’un séjour avec sa mère en Provence qu’Yves Brayer a découvert des paysages qui l’éblouissent et qui, par la suite, se sont retrouvés dans ses productions. Sa mère, impressionnée, l’inscrit ainsi à Bourges, à l’École des arts appliqués. Destiné alors à la carrière militaire, un saut à cheval lui casse la rotule. Il se tourne cependant vers la peinture et ce, définitivement. En 1924, à son arrivée dans la capitale française, où son père devenu général et travaillant au Ministère de la Guerre, il fréquenta les académies de la Grande Chaumière et de Montparnasse, ensuite l’École des beaux-arts de Paris où il travailla en tant que Professeur, en 1926.

Pourquoi Yves Brayer a-t-il peint la Provence ?

Attaché à ce territoire, Yves Brayer est tombé amoureux de la diversité des Alpilles, de leurs plis calcaires ainsi que des étendues de Camargue fréquentées par des taureaux et de chevaux. Né à Versailles, l’artiste a séjourné en Provence et peint aux Baux-de-Provence et à Saint-Rémy-de-Provence chaque année. En 1961, il y a acheté une maison. Aux Baux-de-Provence, le Musée Yves Brayer dévoile une rétrospective de sa production, un assortiment inédit qui couvre près de soixante années de création.

Les musées Yves Brayer

C’est en 1960 qu’est ouvert dans la salle d’honneur de la mairie de Cordes-sur-Ciel le premier musée Yves-Brayer. Les œuvres de l’artiste font partie, depuis 2006, des collections du nouveau musée d’art contemporain et moderne qui se trouve dans la belle maison médiévale nommée « du Grand Fauconnier », aux côtés des ouvrages d’Aline Gagnaire, Léger, Picasso et autres, issus de la donation André Verdet. En 1991 est inauguré un autre musée Yves Brayer aux Baux-de-Provence, dans une maison de la fin de XVIe siècle, à proximité de l’église des Pénitents Blancs qu’il avait ornée quelques années plus tôt.

La lumière est transparente et semble sortir des peintures des œuvres de Toffoli !
Périodes bleue et rose : quelles sont les caractéristiques de ces deux périodes de Picasso ?